Financement immobilier

Financements immobiliers pour les non-résidents ou les expatriés

Qu’est-ce que c’est ?

C’est un prêt immobilier classique à des conditions spécifiques.

Les avantages

Pour résidence principale, secondaire, en vue de la retraite ou d’un investissement locatif.

Qui peut en bénéficier ?

Un particulier résidant à l’étranger et qui souhaite acheter en France.

Comment ça marche ?


Comment et combien emprunter ?

Votre apport personnel devra couvrir 20 % du coût de l’acquisition et des différents frais liés à cette opération (frais de notaire, frais de dossier,…).
Déterminez votre capacité de remboursement pour savoir à quel montant de prêt immobilier vous pouvez prétendre. Pour vous aider dans cette démarche, vous pouvez utiliser notre simulateur accessible depuis cette page en cliquant sur le lien "Simuler un prêt immo".
Ainsi vous allez pouvoir orienter vos recherches vers des biens qui correspondent à votre budget prévisionnel.

De quels documents la banque a t'elle besoin pour constituer un dossier prêt ?

Vous devrez présenter à la banque :

  • votre état civil : papiers d’identité
  • votre situation professionnelle : justificatifs de revenus et contrat de travail
  • votre situation familiale : livret de famille
  • votre capacité financière (vos revenus et vos charges) : avis d’imposition, tableau d’amortissement de prêts en cours, relevés de banque faisant apparaître les charges
  • votre épargne disponible : titres de propriété, relevés de banque

Puis, vous aborderez très précisément le projet immobilier pour lequel vous devrez nous remettre des documents traduits en français et avalisés par une autorité compétente.

La BRED peut vous accompagner dans le financement :

  • d'achat dans le neuf ou dans l’ancien
  • de travaux seuls dans un bien dont vous seriez déjà propriétaire

Combien puis-je emprunter ?

Pour déterminer les échéances de remboursement du prêt immobilier (échéances de prêt = capital + intérêts + l’assurance décès-invalidité) qui ne doivent pas dépasser un tiers de vos revenus nets mensuels, commencez par additionner le montant de vos ressources (salaires, primes récurrentes, etc.), puis retranchez toutes vos charges (emprunts en cours, impôts, garde d’enfants, pensions alimentaires, etc.).
Un deuxième critère important est le quotient familial. Ce “reste à vivre” pour votre foyer correspond au montant des ressources auxquelles vous aurez retranché le montant des charges, y compris les charges du futur prêt et des impôts, divisé par le nombre d’habitants dans le foyer.
Ces deux critères permettront de définir le montant du prêt que la Banque peut vous accorder.

Quelles sont les garanties à souscrire pour un prêt immobilier ?

1 - La garantie qui couvre la banque en cas de défaillance de remboursement de l’emprunteur :

  • Hypothèque ou Privilège de prêteur de deniers, en fonction de la nature du projet
  • CASDEN, sous réserve d’éligibilité


 2 - L’assurance emprunteur qui vous permet de mener à bien votre projet quels que soient les évènements non prévisibles qui peuvent survenir pendant la durée du prêt : maladie, invalidité, décès. Cette assurance devra couvrir 100% du capital emprunté.

Quel apport personnel prévoir ?

L’apport personnel joue un rôle important dans la présentation de votre dossier, car son existence et son montant témoigne de votre capacité d’épargne et de votre bonne gestion de trésorerie.

  • L’apport personnel prend en compte l’ensemble des fonds dont vous disposez sans avoir recours à un prêt et qui pourront être apportés lors de la mise en place d’un dossier de prêt immobilier.
  • L’apport personnel doit couvrir obligatoirement :

1. les frais liés aux garanties (frais de notaire, frais de GARANTIE HABITAT) ainsi que les frais de dossier
2. 20% du prix du bien immobilier que vous souhaitez acquérir

Le coût réel de mon emprunt immobilier permettra de définir le taux annuel effectif global (TAEG) :

Le coût réel de votre emprunt prend en compte les divers frais connexes connus au jour de l’émission de l’offre de prêt, notamment 

  • les frais de dossier
  • le coût de l’assurance emprunteur 
  • le coût de la garantie du prêt (Hypothèque ou Privilège de prêteur de deniers)
  • les frais de fonctionnement de compte (en l’absence de convention de services)
  • les frais de courtiers éventuels

Le TAEG vous permettra de comparer les offres de crédit concurrentes !

Mentions légales

Sous réserve d’acceptation de votre dossier par votre Banque. Pour le financement d’une opération relevant des articles L31 3-1 et suivants du code de la consommation (crédit immobilier), l’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours avant d’accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.

Financement

Financement

J'ai un projet immobilier ou je prévois des travaux.

Vous avez d’autres besoins ?
Nous avons des solutions
International
International
J'aimerais participer aux décisions de ma banque, est-ce possible ?
International
International
Comment faire pour payer mon loyer à Londres à partir de mon compte français à moindre coût ?

Contactez-nous